Categories
Blog

Les couleurs

Les couleurs

On les adore et pourtant on en a peur, on n’ose pas en mettre chez soi. La peur de se tromper et de vivre dans un espace où l’on ne sent pas bien.

Pourtant les couleurs sont ce qui nous fait le plus de bien. Nous sommes toutes et tous influencés par les couleurs et ce au quotidien.

Pendant environ 30 ans, la couleur n’a plus eu la côte. Passé les années 70, le règne du blanc (avec ses 50 nuances de crème) et du noir a été puissant. La couleur était alors devenue ringarde. La décoration d’intérieure n’y a pas échappée.

La couleur, espèce menacée ?

Il y a une dizaine d’année, le style scandinave est arrivé dans nos intérieurs. On nous a vendu le style scandinave sous ces termes ; du blanc, du gris, du bois, de la laine (blanche ou grise), des bougies (blanches) et des meubles blancs si possible.

Or le vrai style scandinave est tout sauf achromatique ! Quand dans des pays tels que la Suède, la Finlande, l’Islande, le Danemark, en plein hiver il y a seulement 4 heures de soleil par jour, l’intérieur se doit d’être lumineux mais aussi coloré. C’est vital pour garder le moral et passer l’hiver en bonne forme. Je vous laisse apprécier ci-dessous l’intérieur d’une maison danoise en 1934. On est loin d’une ambiance scandinave aseptisée.

En France dans les années 60 et 70, la couleur est partout dans la maison même dans l’électroménager. La couleur était alors synonyme de vie, de gaîté. On sortait d’années de guerre et de privations. la situation économique s’améliore avec les trente glorieuses. L’intérieur des habitation est alors marqué par le contraste des couleurs et plus particulièrement des couleurs chaudes tels que le rouge, le orange, le jaune et le marron. Les intérieurs reflètent alors le moral de ses habitants.

Puis ses années 80 sont arrivées, adieu la fantaisie des années 70. Les tons pastels prennent le pas. Des intérieurs complètement crème voient le jour. Même mes parents avaient acheté un téléphone crème ! Cela va durer jusqu’à très récemment. Je ne mentionnerai même pas la période “taupe” que je trouve une abomination totale en matière de décoration.

Heureusement, depuis quelques années et grâce notamment à des décoratrices  telles qu’India Mahdavi, Sarah Lavoine et Patricia Urquiola en autre, la couleur revient sur le devant de la scène et égaye à nouveau les intérieurs. Apprivoiser les couleurs, c’est avant tout apprendre à les connaître pour ne plus en avoir peur.

Quelle couleur pour mon intérieur ?
Le bleu

Le bleu est la couleur de la créative par excellence. Aller à la mer et regarder le bleu de l’eau nous permet de s’évader, de se détendre, de laisser libre à cour à nos pensées.  Du bleu dans une pièce et vous aurez beaucoup plus d’idée. D’ailleurs il est très recommandé en décoration (entrée, couloir, de préférence des petits espace en fonction de sa luminosité). Par exemple, Le bleu Sarah Lavoine est une référence en décoration et connait un véritable succès.

Le Rouge

Le rouge est La couleur et en même temps celle qui nous fait le plus peur. Le rouge est lié à la puissance, au désir, à la chaleur, au père Noël ! En décoration le rouge peut être effrayant de par la puissance qu’il dégage. Posé et dosé avec soin, la couleur rouge se révèle être un excellent élément pour développer son attention au travail par exemple. Mettre du rouge dans des bureaux va accroître la concentration. Dans un intérieur de particulier, mettre du rouge dans un salon va donner un effet plus convivial mais également donner l’impression qu’il fait plus chaud dans cette pièce en hiver.

Le Vert

Quant au vert, qui se fait de plus en plus présent depuis quelques années, notamment grâce à l’écologie est une couleur complexe et cependant très intéressante.

Outre son image lié à la nature et à l’écologie, le vert en décoration d’intérieur peut porter à controverse. En effet le Feng Shui le déconseille formellement pour les chambres. Or depuis le 19ème siècle, en Europe, cette couleur est très utilisée dans les chambres. Qui n’a pas connu une chambre verte chez ces grands-parents ? Le vert a un effet très reposant et ressourçant particulièrement quand on habite en ville et qu’on est entouré de béton. Par contre, éclairer du vert pour le rendre chaleureux est beaucoup plus difficile car c’est une couleur plus froide que le bleu par exemple. Le vert peut être utilisé en décoration mais alors bien faire attention à soit accessoiriser avec des couleurs chaudes.

Le Rose

Le rose qui fait un retour spectaculaire depuis cinq ans environ est une couleur très intéressante. Associé à tort à une couleur pour filles ou pour nourrisson, le rose a pâti de son côté “mièvre”. Or c’est une couleur euphorisante mais aussi relaxante. Le rose en décoration peur être utiliser dans n’importe quelle pièce, même les toilettes ! Le rose est associé à la douceur. Il vous fait voir la vie plus belle. Ne dit-on pas “voir la vie en rose” ? En décoration, je recommande de l’utiliser par touche. Soit pour adoucir une couleur froide comme le bleu, le vert, le gris soit choisir un rose très pâle, dit poudré, pour adoucir une pièce si on l’applique sur tous les murs.

Le Noir et Blanc

En occident, le noir est associé depuis le 18ème siècle au deuil. Mais aussi à la rigueur, à l’humilité, au respect. Le noir fait chic. Le petite robe noir de Coco Chanel en 1926 ou encore le tailleur pantalon noir pour femme d’Yves Saint Laurent en 1966 ou les magnifiques tableaux de Pierre Soulage.  Que ce soit pour une voiture ou un vêtement, le noir représente l’élégance. En décoration c’est un peu plus compliqué. Il est évidemment fortement déconseillé de peindre une pièce tout en noir sous peine de tomber en dépression très rapidement. Par contre, utiliser le noir en touche pour souligner une couleur, je dis oui ! Le noir mat (de préférence) va apporter de l’élégance dans votre intérieur. Par exemple choisir le noir pour les encadrements et structures des fenêtre, encadrements de portes ou délimiter par un trait, un papier peint d’une autre couleur va apporter sophistication et originalité à votre intérieur.

Le blanc, une non-couleur, est symbole de pureté mais aussi de la mort. Le blanc des anges. Cependant en décoration, elle n’est pas forcément le meilleur des alliés. Peut-être sauf pour les toilettes et la salle de bain pour son côté pur. Pour les autres pièces, et en particulier les chambres (enfants notamment), elle n’est pas propice à l’imagination, au rêve, au désir, à la créativité. Par contre, associé à une couleur dominante, elle jouera parfaitement son rôle, c’est-à-dire adoucir et mettre en valeur la couleur dominante. Si vous ne pouvez peindre vos murs (vous êtes en location), n’hésitez pas à accessoiriser avec de la couleur. Des tapis, des lampes, des rideaux etc.

Il n’est pas facile d’oser mettre de la couleur chez soi quand depuis des décennies la couleur a été bannie. Oser mettre de la couleur chez soi c’est quelques part retrouver et reprendre une certaine puissance à l’intérieur de soi.

Ecouter votre instinct, votre petite voix, elle ne vous trompera pas.

Sandra Bonneville

“La couleur surtout et peut-être plus encore que le dessin est une libération.” Henri Matisse

Like this article ?

Share on facebook
Share on Facebook
Share on twitter
Share on Twitter
Share on linkedin
Share on Linkedin
Share on pinterest
Share on Pinterest

Leave a comment